in ,

Les PDG de Google et Facebook ont ​​signé un accord pour tuer la concurrence sur le marché publicitaire, selon Docs

L’accord secret pour tuer le marché de la publicité en ligne.

Une affaire antitrust fin 2020 contre Google parle d’un accord secret entre Google et Facebook. Nom de code “Jedi Blue”, il s’avère être un accord pour tuer la concurrence sur le marché de la publicité en ligne.

Des documents judiciaires récemment déclassifiés révèlent certains détails sur l’accord sur le marché publicitaire de Google et Facebook. Parmi les révélations les plus choquantes figure le fait que les PDG des deux sociétés ont signé l’accord.

Qu’est-ce que Jedi Blue ?

La publicité en ligne fonctionne par le biais d’échanges d’annonces. Les éditeurs et les entreprises vendent des espaces publicitaires via ces échanges. Google a simplifié le monde des échanges et sa vaste portée signifiait que l’entreprise avait plus à offrir.

Cependant, une technique plus récente, appelée header bidding, a récemment causé des problèmes à Google. À tel point que Google y fait référence comme une ” menace existentielle “.

Essentiellement, les enchères d’en-tête permettent aux éditeurs de présenter leur espace publicitaire à plusieurs échanges d’annonces. Cela se traduit par l’éditeur tirant parti de plus d’options et obtenant de meilleurs prix pour l’espace.

Ainsi, lorsque Facebook (maintenant Meta) l’a appris, l’entreprise a voulu participer à l’action. C’est là que Google est intervenu et a fait à Facebook une offre qu’il ne pouvait pas refuser.

Jedi Blue, l’accord secret Google-Facebook, stipule que ce dernier réduira son implication dans les enchères d’en-tête en échange d’avantages par rapport à l’échange d’annonces Google. L’accord est entré en vigueur en 2018, prétendument signé par le PDG de Google Sundar Pichai, le PDG de Facebook Mark Zuckerberg et la COO Sheryl Sandberg.

L’un des aspects les plus alarmants de l’accord est un quota fixe sur un certain nombre d’enchères publicitaires que Facebook remportera sur d’autres concurrents. En termes plus simples, Google aurait soudoyé Facebook (Meta) avec un avantage injuste sur la concurrence pour éviter que Facebook ne devienne la concurrence elle-même.

Ce n’est pas la première fois que le duo Google-Facebook est accusé de s’être ligué pour réduire la concurrence. En octobre dernier, nous avons expliqué comment Facebook et Google ont travaillé ensemble pour contourner les fonctionnalités de confidentialité d’Apple .

Jedi Blue figurait également dans les mentions à ce moment-là. Cependant, le développement avec les PDG signant l’accord pour freiner la concurrence est nouveau.

Qu'est-ce que tu penses?

Le plus grand marché du dark web pour les cartes volées UniCC dit qu’il arrête.

Comment sauvegarder et restaurer votre appareil Android avec ADB sous Linux